Lien vers page d'accueil, Portail Québec

Questions? Commentaires? Contactez-nous!

ÉTAT DE LA
SITUATION 2018

Nombre de cas actuel : 0

Historique des cas

Testez vos connaissances ...

Prévenir la rage

La rage est une maladie mortelle! Dès que les symptômes se manifestent, il n’y a plus de guérison possible. Mais c’est aussi une maladie qu’on peut aisément prévenir en adoptant des comportements adéquats. De plus, en cas de morsure ou d’exposition à la salive d’un animal infecté, il existe une vaccination pour se protéger contre la rage. Celle-ci, pour être efficace, doit être administrée rapidement après le contact.

Voici ce qu’il faut faire en cas de morsure ou de contact avec la salive d’un animal :

  • nettoyer la plaie, même si elle est en apparence mineure, avec de l’eau et du savon pendant 10 minutes; 
    et
  • communiquer rapidement avec Info-Santé en composant le 8-1-1.

Soyez prudent!

La façon la plus simple de prévenir la rage demeure toutefois la prudence en présence d’animaux inconnus, qu’ils soient sauvages ou domestiques.

Suivez ces quelques consignes

  • Lavez-vous les mains après le contact avec un animal.
  • Ne nourrissez pas les animaux sauvages. Gardez une distance en tout temps. Ils peuvent avoir des comportements imprévisibles et peuvent transmettre des maladies, même s’ils ont l’air en bonne santé.
  • N’adoptez pas d’animaux sauvages orphelins, même s’ils ont l’air inoffensifs.
  • Ne laissez pas errer vos animaux; gardez les chiens dans un endroit sécuritaire, attachés ou en laisse.
  • Si votre animal domestique se fait mordre par un autre animal, manipulez-le avec des gants, attachez-le ou isolez-le jusqu’à ce que vous ayez reçu les instructions du médecin vétérinaire. Consultez un médecin vétérinaire pour faire vacciner les chiens et les chats contre la rage et évaluez la pertinence d'immuniser tout autre animal allant à l'extérieur.
  • Avisez la municipalité de la présence d’animaux errants.
  • Apprenez à vos enfants à ne pas approcher, toucher, agacer ou caresser des animaux sauvages ou des animaux de compagnie qu’ils ne connaissent pas.
  • Surveillez les jeunes enfants qui jouent avec des animaux.

Quelques statistiques rassurantes

Au Québec depuis 1964, il n’y a eu que deux cas humains rapportés de cette maladie, causés par le virus de la rage du variant du renard (1) et de la chauve-souris (1).

Depuis 1985, il n'y a eu que quatre cas humains rapportés de cette maladie au Canada, tous associés au variant de la chauve-souris.

La maladie humaine est rare, entre autres en raison des vaccinations préventives reçues après une exposition et du fait que la rage demeure rare chez les animaux au Québec. Cependant, des cas de rage sont détectés chaque année chez des chauves-souris et, pour la région du Nord-du-Québec (Terres-Cris-de-la-Baie-James et Nunavik)  chez des animaux sauvages ou domestiques. La vigilance demeure donc de mise en tout temps.

Autres liens utiles


Politique de confidentialité

Logo du Québec
© Gouvernement du Québec, 2009-2018